Décembre 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez

Message par Invité le Mar 1 Déc - 11:47

Revenir en haut Aller en bas
Mois de parution : Décembre 2015
Numéro de la gazette : 05
Journaliste : Williams Turrenghouai

A la Une
Décembre 2015: Un massacre horrible a été commis hier soir dans notre bonne ville. En effet, ce soir là, le parc fut témoin d'une violente boucherie dont il ne resta que des cadavres mutilés et ensanglantés. Parmis les victimes, on compte deux policiers. Certains corps on été retrouvés mutilés tandis que d'autres étaient devenu blêmes et rigides comme si leur mort remontait déjà à plusieurs jours. On peut cependant affirmer que tous les meurtres ont été commis à très peu de temps d'intervalle. Pour beaucoup, cela sonne déjà comme une évidence, ces meurtres n'ont pas pu être commis par un humain. Bien que le mode opératoire soit similaire à celui d'un lycan ou d'un vampire en raison de la force brute qui a été exercée sur les victimes, il pourrait très certainement s'agir d'un autre type de créature surnaturelle. Rien de concret ne peut encore être avancé par rapport à l'identité du ou des criminel/s, certaines pistes indiqueraient qu'il s'agit de l'oeuvre d'un Darkness. En effet, aucun poils n'a été retrouvé sur la scène de crime, ce qui est chose rare chez les lycans, de même que ces derniers, tout comme les vampires, tuent le plus souvent pour se nourrir. Hors, il a été confirmé que les victimes retrouvées n'ont pas été éventrées ou mordu au cou comme on pourrait s'y attendre de la part d'un super prédateur. C'est du moins la théorie la plus plausible que les forces de l'ordre ont sous la main actuellement.

Tous ces excès de violence ont commencés à irriter une partie de la population qui a décidé de monter un nouvelle association au sein de l'Avventura. Le FH (Front Humain) a ainsi vu le jour et le porte parole de ce mouvement qui répond au nom de Alexandra Leblanc a bien voulu nous accorder une interview et aurait déclaré ceci:

"Il me parait évident qu'héberger des créatures fantasmagoriques tels que les vampires ou autres boules de poils semblait être une mauvaise idée d'entrée de jeu. Nous ne pouvons tolérer que de tels débordements continuent, c'est pourquoi j'invite tous les humains à se soulever contre ces horribles créatures qui terrorisent nos nuits et nos familles et sont néfastes pour notre société."

Nul doute que ce discours en fera réagir plus d'un. Certains êtres surnaturelles bien connus de la ville ce sont quant à eux indignés de tels propos diffamatoires envers leur espèce. Bien que d'autres associations luttant pour la mixité interraciale aient exigé que Madame Leblanc fasse des excuses publiques pour son discours incitant à la haine, cette dernière s'est défendue de toutes ces accusations. Les évènements récents représenteraient ils la goutte d'eau ayant fait déborder le vase de la tolérance?

La jeune femme répondant au nom de Lily Ridell, bien connue de la ville pour son ascension récente en tant que représentante des Darkness est devenue la suspecte numéro un de cette sombre affaire. Nous savons de source sure que cette dernière possède une invocation réputée dangereuse qui pourrait être à l'origine de ce massacre. En attente de plus d'informations, votre loyal serviteur reste à votre disposition et à l'affut du moindre scoop!



Membre du mois
Notre membre à l'affiche pour ce quatrième numéro est : Raphaëlle Hyde. Félicitations à elle ! Et en prime voici une petite interview de notre gagnant !


Aujourd'hui nous nous consacrons à la nouvelle génération avventurienne. Il serait idiot de penser que les récents événement survenus en ville n'impactent que les adultes et votre fidèle serviteur a décidé de donner la parole à une petite frimousse encadrée de cheveux bruns. Mais qui se cache réellement derrière cette bouille d'ange ?

Williams Turrenghouai : Si je ne me trompe pas, tu es née et a grandi ici, à l’Avventura. Est-ce que tu aimes cette ville ?
Raphaëlle Hyde: Je suis née à Bordeaux mais c'est vrai que j'ai grandi ici, je ne me rappelle pas de ma ville natale, alors l'Avventura c'est tout ce que je connais. Mais Mojojo l'aime bien.

W. : On croyait les Oubliés disparus avec le premier représentant des hybrides, un certain Fisherandrield… Qu’est-ce que ça fait d’être une rareté parmi les créatures qui foulent cette Terre ?
R. : C'est difficile, on est accepté par personne, trop lupin pour être accepté par les vampire et puis trop vampirique pour être accepté par les loups. C'est pas marrant d'être tout seul.

W. : Tu as surnommé ta bête Mojojo… Ce n’est pas très courant comme prénom, il y a une raison à cela ?
R. : Si tu promet que tu ne rigole pas, je te le dis. C'est parce que quand Mojojo a commencer à me parler j'étais encore toute petite et que le seul dessin animé qui passait à la télé du foyer c'était les super nanas, et le méchant des super nanas c'était Mojojo.

W. : Quelle relation entretenez-vous ? Plutôt conflictuelle ou bien êtes-vous sur la même longue d’ondes pour ce qui est de faire des bêtises ?
R. : Mojojo et moi on se dispute tout le temps mais c'est parce qu'on s'aime bien. Elle est méchante avec moi parfois alors je la laisse faire pour qu'elle me laisse tranquille, je n'arrive pas très bien à la garder en dedans alors...

W. : Comment entrevois-tu l’avenir ? Avec toutes ces affaires sordides, crois-tu encore à la paix entre les races ?
R. : Moi je sais bien que non, on est tous très différents, trop différents, et quand on l'est à ce point ça ne peut pas marcher. Ça va être terrible je pense.

W. : Je constate que tu ne te sépares jamais de cette écharpe rouge… Elle représente quelque chose pour toi ? A moins que tu ne sois frileuse de nature ? Ce qui serait étonnant compte tenu de ta race.
R. : C'était l'écharpe de ma maman, alors elle est précieuse. Maintenant elle est à moi et personne n'a le droit de la toucher. Et puis je suis pas rileuse, j'aime mieux le froid que la chaleur, les odeurs sont un peu plus piquante, l'air est plus léger et fais sentir plus vivant.

W. : Comme toutes les adolescentes de ton âge, tu dois être scolarisée, est-ce que tu aimes ce qu’on t’enseigne au lycée ?
R. : (éclate de rire) oui oui je dois aller à l'école. Mais je n'y vais pas souvent, ou alors je n'écoute pas trop trop. Je ne pense pas que cela va être utile à l'avenir, avec tous ces affrontements, ces guerres civiles. Il vaut mieux savoir survivre que de connaître l'histoire de l'Avventura. Et de toute façons Mojojo me déconcentre trop je ne parviens pas à garder mon attention trop longtemps sur quoi que se soit.

W. : Tu dois bien avoir un professeur que tu préfères parmi les autres, non ?
R. : Non, je ne me rappel même pas de leur nom en fait. Je ne les ai pas retenus.

W. : 16 ans et toute la vie devant toi… Que voudrais-tu faire plus tard ? Tu as des projets ?
R. : Je veux juste retrouver mon frère. C'est tout ce qui me semble important.

W. : Selon nos sources, tu ne tiendrais pas l’alcool… Au bout de combien de verres roules-tu sous la table si ce n’est pas indiscret ?
R. : (rougi) Je...euh...je n'ai pas l'habitude de boire alors je suis très vite saoule.

W. : Si tu pouvais réaliser l’un de tes souhaits, quel serait-il ?
R. : Etre normale. Être une personne normale, avec une famille normale et aussi une vie normale et des amis normaux aussi.

W. : Une révélation à faire à nos chers lecteurs peut-être ?
R. : Nan.


Et bien, on peut affirmer sans la moindre difficulté que les services sociaux et scolaires ont encore du pain sur la planche ! Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Si même ces derniers commencent à douter que cette paix pour laquelle le Cercle se bat, que nous reste-t-il chers lecteurs ? Méditons là-dessus ! Quant à moi, je vous retrouve le mois prochain pour faire le plein de nouvelles croustillantes, passez de joyeuses fêtes !


Conte & Légende urbaine
Depuis peu, on voit apparaître sur le marché, une boisson énergisante au drôle de nom. A première vue, rien sur le packaging ou les ingrédients ne pourrait alerter le consommateur. Et pourtant, de sombres faits entourent cette cannette. On prétend même qu’elle donne des supers pouvoirs à qui la vide d’une traite ! Je suis allé à la rencontre des personnes ayant fraîchement acheté la fameuse cannette en question. La plupart m’ont assuré avoir apprécié le goût sans rien déceler de particulier, tout en précisant se sentir en grande forme après l’avoir entièrement bue. Jusque-là, rien d’anormal venant d’une boisson énergisante. Et quand j’ai évoqué auprès d’eux, les rumeurs sur l’apparition de cette nouvelle marque, je n’ai récolté que des expressions abasourdies ou encore hilares. De toute évidence, les échos de ces soi-disant individus détendeurs de capacités hors normes après la consommation de ladite cannette ne se sont pas encore étendus à l’ensemble de la population, à moins que les clients ne fassent volontairement la sourde oreille. Face à cette inquiétante réputation, nos autorités locales ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Une enquête a été ouverte pour déterminer la provenance de ces intrigantes petites boites vertes aux formes arrondies comme les seins de ma dernière conquête. Mais je m’égare. Votre fidèle serviteur a pris contact avec le service des Relations Presse du Cercle pour tenter d’en savoir un peu plus. Tout ce qu’on a bien voulu me communiquer se trouve dans les lignes qui vont suivre :

« Une enquête a effectivement bien été ouverte pour déterminer le lieu de production de ce produit. Une chose est sûre, il ne s’agit pas de la France. […] Nous n’en savons pas davantage pour le moment, l’enquête suit son cours. »

Plus que jamais frustré et insatisfait par cette réponse qui, de vous à moi, ne nous apprend pas grand-chose de plus, j’ai personnellement enquêté en remontant la chaîne de distribution de la nouvelle marque. Après avoir contacté plusieurs distributeurs, l’un d’eux a accepté de me recevoir. Il m’a avoué recevoir ses commandes d’un producteur basé en Pologne mais lorsque j’ai essayé moi-même de prendre contact avec cette fameuse entreprise, la piste s’arrêtait là-bas. A ce jour, je n’ai toujours pas eu de nouvelles de l’entreprise en question, il se pourrait même que toute cette histoire ne soit qu’une grossière farce. Faute de preuves concluantes, la boisson demeure toujours en vente. Cependant, on ne peut que féliciter l’encadrement mis en place par le Cercle en ce qui concerne la distribution de ce produit. Jusqu’à présent, toutes les grandes surfaces, moyennes ou petites surfaces avaient la possibilité de vendre cette boisson. Il n’était pas non plus rare de la trouver à la sortie du lycée, entre les mains de nos futures générations. Dorénavant, seules les grandes surfaces et ce, sous de stricts contrôles, sont habilités à commercialiser cette cannette. L’avenir seul nous dira si nous avons bien fait de nous méfier de cette petite nouvelle sur le marché des boissons énergisantes. Il est encore trop tôt pour parler d’une nouvelle forme de drogue. Même le Cercle déconseille vivement à toute personne sujette à des pouvoirs, développés ou en sommeil, de consommer cette boisson. Cela aura au moins le mérite d’être clair !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avventura :: Archives de l'Avventura :: Ancienne archive 2009~2017 :: Archives Diverses :: Archives des infos importantes 2009~2018-